Accueil du site

9/11

  A la fin de la chanson, Miss Marie Misbas salue et s'avance vers le public sans quitter sa ceinture de bananes.

  Miss Marie Misbas :
  - Vous m'applaudissez ce soir et je vous remercie. Mais le jour de la kermesse, ce ne fut pas le cas. Autant dire que mes jeunes débuts se placèrent sous les auspices de la catastrophe. J'avais opté pour le même costume que ce soir à un détail près : la ceinture de bananes que je porte ce soir est composée de bananes vertes... Le jour inoubliable de mes débuts, les bananes étaient bien mûres...
  "Nous étions en pleine époque rock et je passais entre deux groupes. Les gars, qui portaient tous une magnifique banane sur le front, ont pris mon numéro pour de la provocation ! J'avais tout contre moi : mes 16 ans, le rock-and-roll, les bananes tigrées et trop mûres de Martinique, les bananes laquées et trop blondes des rock-and-rollers... Telles des bêtes affamées, ils se sont rués sur moi et ils ont boulotté toutes mes bananes. Je n'ai eu que le temps de filer, la taille enserrée de misérables peaux de bananes...

 

< Page précédente - Page suivante >
< Page 1
Haut de la page