Accueil du site

2/25

Acte I

 

  Le décor : la scène est divisée en deux cellules identiques comprenant chacune un lit, une petite table, une chaise, un lavabo et un chiotte. Ouvertes côté public, les deux cellules sont fermées par des portes en métal équipées d'un judas.

 

Scène 1

  La lumière est allumée dans les deux cellules.
  Côté jardin, la cellule est occupée par un homme d'une quarantaine d'années, Luciano, étendu sur son lit. Côté cour, la porte de la cellule vide s'ouvre soudain. Esperanza - coiffée d'un casque de mineur dont la torche éclaire violemment tout ce qui se trouve devant elle - pousse nonchalamment Guido, un jeune homme aux yeux hagards.
  Luciano se lève et plaque son oreille contre le mur mitoyen.

  Esperanza :
  - Allez Guido ! Couchez-vous et passez une bonne nuit. Je vous verrai demain.

  Guido ne répond rien. Esperanza hausse les épaules et referme la porte à clé. Guido reste planté au milieu de la cellule, le regard fixe, légèrement titubant.

< Page précédente-Page suivante >
Haut de la page