Accueil du site

14/25

 Scène 5

  Dans sa cellule à peine éclairée, on distingue Luciano en train de se masturber sous sa couverture.

  Luciano :
  - Merde et merde et merde ! Je n'arrive plus à bander en pensant à une femme. Ils ont fait de moi un pédé, tout juste bon à enculer le petit schizo du rez-de-chaussée l'après-midi dans la lingerie. Qu'est-ce que je disais ? Je pense à cette lopette et ma tige fleurit d'un coup tel un tournesol sous les premiers rayons du soleil ! Je ne vois pas l'intérêt de me masturber en fantasmant sur un exutoire à ma portée quotidienne...
  "Cet hôpital m'a même pris la possibilité de fantasmer librement sur le sexe de mon choix ! Pourrai-je un jour sortir de cette prison et faire de nouveau l'amour à une femme au coeur d'un tumulte citadin ? Suis-je condamné à être un flibustier jusqu'à mon dernier souffle ?
  "Appartenir à la flibuste est l'un des rares dénominateurs communs aux pensionnaires de l'hôpital : l'oriflamme noir à tête de mort se meut dans nos têtes incessantes, sans espoir de Caraïbes, sur des mers hostiles qui nous bringuebalent loin de la civilisation, sous des latitudes et des turpitudes inhumaines où nous n'avons d'autres cibles de piratage que les vaisseaux fantômes de nos vies naufragées.

< Page précédente-Page suivante >
Haut de la page
< Page 1