Accueil du site

La cité de Félik

Résumé

  La cité de Félik raconte l'histoire d'un célèbre glaciologue, Albert Peretten, bien connu pour son audace et sa témérité : n'est-il pas surnommé par la presse l'Indiana Jones des glaces ?
  Après le décès de son épouse Philippine, Albert décide de reprendre les recherches qu'elle effectuait sur la civilisation walser, au glacier du Lys. Il est aidé par le vieux Zumstein, un berger ami du couple, un Walser au fait des légendes ancestrales, dont celle de la cité de Félik.
  Dans le grenier du chalet de montagne qu'il louait depuis plusieurs années à proximité du glacier du Lys, Albert, un soir de cafard, met la main sur un dossier concernant le crash d'un avion en 1944 sur le glacier et jamais retrouvé depuis. Il entreprend de le localiser tout en continuant ses travaux sur les Walsers.
  Albert ignore que le trésor est convoité par le balafré et sa bande, des braconniers walsers qui guettent depuis des années le moment où le glacier va rejeter l'avion pour s'emparer du trésor contenu dans ses cales. Ils n'hésiteront pas à s'attaquer au glaciologue et le laisseront pour mort. Albert devra sa survie à un concours de circonstances exceptionnelles.
  Rétabli, il prend une assistante, la belle Ornella, une sauvageonne du village voisin, une Walser recommandée par le vieux Zumstein. Avec leur aide, Albert gagnera contre le balafré et le trésor restera en de bonnes mains. Il ignorera jusqu'à la fin la duplicité d'Ornella qui était complice du balafré : elle trouvait légitime que, pour la survivance de leur civilisation, les Walsers s'emparent du trésor. Mais elle se désolidarise de leur action quand elle comprend que le balafré et ses acolytes sont des criminels. Puis n'est-elle pas tombée amoureuse de son patron ?
  Même si Albert a cédé un soir à ses avances, Ornella n'est pas dupe : il aime toujours Philippine.
  Une nuit, la jeune femme lui apporte les preuves que l'intuition de Philippine était bonne quand elle cherchait la cité de Félik sous le glacier du Lys. Fou de joie, Albert se rend seul au glacier, dans la ville de glace aux rues rouges : Félik s'écroule et enterre à tout jamais Albert avec le fantôme de Philippine.
  Le vieux Zumstein console Ornella : il en fait la gardienne de la légende...

Haut de la page