Accueil du site

4/8

À propos du maréchal Hans Günther von Kluge

  Général de la IVe armée, rebaptisée Panzer AOK IV (IVe armée blindée) pendant la campagne de l'Est, Hans von Kluge, né en 1882, est promu maréchal en 1941. Il est surnommé par ses confrères der kluge Hans (Hans le circonspect). En 1943, il est commandant du groupe d'armées Centre sur le front Est.
  Le 18 juillet 1944, alors commandant
le groupe d'armées du Midi de la France, il prend en plus le commandement du groupe d'armées B de Rommel, en Normandie, suite aux blessures de celui-ci.
Bien qu'hésitant, le maréchal commandant en chef n'a pas participé au coup d'état concomitant à l'attentat contre Hitler, le 20 juillet.
  Malgré sa lucidité et ses appels de renforts, von Kluge ne peut contenir l'avance des Américains, débarqués sur les côtes normandes dans le cadre de l'opération Cobra. Le Führer prend alors personnellement le commandement des opérations de Normandie. Von Kluge s'évertue à suivre les ordres mais la réalité l'oblige à retirer ses panzers là où Hitler voulait à tout prix les laisser.
  Le 15 août, le maréchal échappe à un mitraillage d'avions américains (son radio est tué). Il reçoit enfin l'autorisation de se retirer de la poche de Falaise (14).
  Il engage le repli de ses troupes du 17 au 18, date à laquelle Hitler, mécontent, le suspend de son commandement des forces de l'ouest et nomme le maréchal Model à sa place. Kluge, amer, quitte alors la Normandie le jour même, le 18 août. Sur la route de Metz, il avale du cyanure de potassium, après avoir rédigé une lettre à Hitler pour lui demander d'arrêter la guerre qu'il considère comme perdue.

Haut de la page

Retour page 1
< Page précédente - Page suivante >
Accès direct aux photos >
Envoyer un message
(Message à P.Pognant)